m
     
infos

H 0 Rosina de Pèira

 

Rosina de Pèira s'en est allée

Initiée à la chanson et à la danse aux Ballets Occitans dans les années 1960 et 1970, elle a sorti son premier album avec sa fille Martina en 1973. Originaire du Comminges, elle chanta le répertoire de toutes les régions occitanes et dans les différents dialectes et fonda en 1974 avec Michel Berthomieux le label discographique Revolum, permettant ainsi la diffusion de grands noms de la musique occitane. 

 

Nous vous invitons à redécouvrir l'oeuvre de cette grande chanteuse en consultant au centre de documentation les disque suivants

           

 

Et pour rendre hommage au fil qu'elle a su tendre entre générations de chanteurs, nous nous vous proposons d'écouter La cançon de la hialaira qui donne toute la mesure de son art.

 

La cançon de la hialaira                                       La chanson de la fileuse

Au ton coenh qu'as un riban blanc                                                     A ta quenouille, tu as un ruban blanc,
Blanc com nèu au sorelh lhevant                                                       Blanc comme la neige au soleil levant
Bèra hialaira, bèra hialaira                                                                  Belle fileuse, belle fileuse
Qui hialas deu matin au ser.                                                               Qui files du matin au soir
Ditz-me perqué                                                                                     Dis-moi pourquoi
Vira, husèth, vira, vira                                                                         Tourne, fuseau, tourne, tourne
Deu matin au ser vira, vira                                                                 Du matin au soir, tourne, tourne
Que cau ua pelha entà abilhar                                                          Il faut un lange pour habiller
La mainada qui vam batiar.                                                               La gamine qu'on va baptiser

Au ton coenh qu'as un riban blu                                                      A ta quenouille, tu as un ruban bleu
Blu com la hlor deu lin madur.                                                         Bleu comme le fleur de lin mûr
Bèra hialaira, bèra hialaira                                                                Belle fileuse, belle fileuse
Qui hialas deu matin au ser                                                              Qui files du matin au soir 
Ditz-me perqué                                                                                   Dis-moi pourquoi
Vira, husèth, vira, vira                                                                        Tourne, fuseau, tourne, tourne
Deu matin au ser vira, vira                                                                Du matin au soir, tourne, tourne
Qu'u cau quan se mariderà                                                               Il faut quand elle va se marier
Ua camisa nava a's botar.                                                                  Une chemise neuve pour s'habiller

Au ton cuenh qu'as un riban roge,                                                   A ta quenouille, tu as un ruban rouge
Roge com l'auba quan i a ploja.                                                        Rouge comme l'horizon quand il va pleuvoir
Bèra hialaira, bèra hialaira                                                                 Belle fileuse, belle fileuse
Qui hialas deu matin au ser                                                              Qui files du matin au soir
Ditz-me perqué                                                                                   Dis-moi pourquoi
Vira, husèth, vira, vira                                                                       Tourne, fuseau, tourne, tourne
Deu matin au ser vira, vira                                                                Du matin au soir, tourne, tourne
Qu'u calerà quan plorerà                                                                  Il faudra quand elle pleurera
un mochoèr entà s'eishugar                                                            Un mouchoir pour s'essuyer

Au ton cuenh qu'as un riban negre,                                              A ta quenouille, tu as un ruban noir
Negre enqüer mei qu'un tròç de pega,                                         Plus noir encore qu'un morceau de poix
Bèra hialaira, bèra hialaira                                                              Belle fileuse, belle fileuse
Qui hialas deu matin au ser                                                            Qui files du matin au soir
Ditz-me perqué                                                                                 Dis-moi pourquoi
Vira, husèth, vira, vira                                                                      Tourne, fuseau, tourne, tourne
Deu matin au ser vira, vira                                                              Du matin au soir, tourne, tourne
Qu'u calerà quan morirà                                                                 Il lui faudra quand elle mourra
un linçòu entà l'enterrar.                                                                 Un linceul pour l'enterrer

 

Z